JAWHAR

Jawhar grandit dans la banlieue sud de Tunis. Il part à 20 ans étudier en France et c'est là qu'il écrit ses premières chansons et qu'il commence à se produire en solo. Depuis quelques années il vit entre la campagne belge et la capitale tunisienne où il s’engage en tant que musicien, dramaturge et comédien. Une première création sulfureuse autour de l’amour et du sexe dans le monde arabe (Hobb Story de Lotfi Achour) le voit renouer avec sa langue maternelle et réinventer la chanson d’amour tunisienne. Depuis, avec une douce amertume qui lui est propre, il ne cesse de creuser dans ses chansons ces sillons qui mènent aux racines.

Jawhar grandit dans la banlieue sud de Tunis. Il part à 20 ans étudier en France et c'est là qu'il écrit ses premières chansons et qu'il commence à se produire en solo. Depuis quelques années il vit entre la campagne belge et la capitale tunisienne où il s’engage en tant que musicien, dramaturge et comédien. Une première création sulfureuse autour de l’amour et du sexe dans le monde arabe (Hobb Story de Lotfi Achour) le voit renouer avec sa langue maternelle et réinventer la chanson d’amour tunisienne. Depuis, avec une douce amertume qui lui est propre, il ne cesse de creuser dans ses chansons ces sillons qui mènent aux racines.