L'ECLAIR

Que se cache derrière le curieux sobriquet qu’est l’Eclair ? Le groove. Comme si Curtis Mayfield avait une extinction de voix et qu’il avait viré ses violons. Comme si Soul Train n’était plus une bizarrerie nostalgique de bobos mais bel et bien une évidence à prendre au pied de la lettre. Comme si Booker T & The MG’s venaient de l’Europe de l’est. L’Eclair est encore plus obscur que la B.O. d’un film des 70s jamais sorti, et se compose de Space Krum à la batterie, Luciano LaBruxelle aux percussions, Cobra à la basse wah wah, Monsieur Chine aux claviers wah wah et le colonel Gengis Love à la guitare wah wah. L’Eclair revendique le Game et les gangs, ainsi qu‘un kraut-exo-soul-brutal-funk-turkish-groove garanti 100% sans costards.

Que se cache derrière le curieux sobriquet qu’est l’Eclair ? Le groove. Comme si Curtis Mayfield avait une extinction de voix et qu’il avait viré ses violons. Comme si Soul Train n’était plus une bizarrerie nostalgique de bobos mais bel et bien une évidence à prendre au pied de la lettre. Comme si Booker T & The MG’s venaient de l’Europe de l’est. L’Eclair est encore plus obscur que la B.O. d’un film des 70s jamais sorti, et se compose de Space Krum à la batterie, Luciano LaBruxelle aux percussions, Cobra à la basse wah wah, Monsieur Chine aux claviers wah wah et le colonel Gengis Love à la guitare wah wah. L’Eclair revendique le Game et les gangs, ainsi qu‘un kraut-exo-soul-brutal-funk-turkish-groove garanti 100% sans costards.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article