VEDETT

VedeTT est le projet solo de Nerlov, angevin sensible & profondément sincère.

Son premier album « Tuer les Gens » sort dans un contexte difficile : les attentats du Bataclan. Certains médias hésitent à diffuser le premier single, à cause de son apparente violence. Pourtant, ce titre, gentiment provocateur, qui donne le nom à l’album, exprime avec un vrai fond de tendresse & de bienveillance la difficulté d’aimer l’autre (Tuer les Gens / Tu es les Gens). Un titre à part, puisque le reste de l’album est en Anglais.

Quelques semaines plus tard, passé le choc post-traumatique, les médias découvrent un album unique, une « Pop Spleen Wave » comme le défini son auteur, entre The Cure période « Faith », Q Lazzarus, Etienne Daho… Et enfin de très belles chroniques, comme celles de CultureBox, France Culture, TV5Monde, Noisey, les Inrocks, Soul Kitchen, FIP, Mowno…

En live, le groupe explose. Après une 1ère partie de set, la 2nde partie est beaucoup plus lourde, rugueuse, presque Shoegaze. Une qualité saluée avec engouement par les programmateurs des premières dates : La Flèche d’Or, le Stéréolux, le Marché Gare, la Parenthèse, le Chabada… Six mois d’existence donc, dans un contexte difficile, qui rend cet album marquant, touchant et hors du temps. Le second single « Friday Morning » sort le matin du vendredi 1er juillet.

VedeTT est le projet solo de Nerlov, angevin sensible & profondément sincère.

Son premier album « Tuer les Gens » sort dans un contexte difficile : les attentats du Bataclan. Certains médias hésitent à diffuser le premier single, à cause de son apparente violence. Pourtant, ce titre, gentiment provocateur, qui donne le nom à l’album, exprime avec un vrai fond de tendresse & de bienveillance la difficulté d’aimer l’autre (Tuer les Gens / Tu es les Gens). Un titre à part, puisque le reste de l’album est en Anglais.

Quelques semaines plus tard, passé le choc post-traumatique, les médias découvrent un album unique, une « Pop Spleen Wave » comme le défini son auteur, entre The Cure période « Faith », Q Lazzarus, Etienne Daho… Et enfin de très belles chroniques, comme celles de CultureBox, France Culture, TV5Monde, Noisey, les Inrocks, Soul Kitchen, FIP, Mowno…

En live, le groupe explose. Après une 1ère partie de set, la 2nde partie est beaucoup plus lourde, rugueuse, presque Shoegaze. Une qualité saluée avec engouement par les programmateurs des premières dates : La Flèche d’Or, le Stéréolux, le Marché Gare, la Parenthèse, le Chabada… Six mois d’existence donc, dans un contexte difficile, qui rend cet album marquant, touchant et hors du temps. Le second single « Friday Morning » sort le matin du vendredi 1er juillet.

Top Titres

Little Plane 1

Little Plane

Get off the Road 2

Get off the Road

Tuer les gens 3

Tuer les gens

It Seems to Be Natural 4

It Seems to Be Natural

Nothing Else 5

Nothing Else

Fade Away 6

Fade Away

Marry Me 7

Marry Me

Temple 8

Temple

FRIDAY MORNING 9

FRIDAY MORNING

Fried 10

Fried

Top Albums

Tuer les gens
Tuer les gens
11 pistes
Get off the Road
Get off the Road
1 pistes
Losing All
Losing All
13 pistes

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article