BATLIK

Facebookhttps://www.facebook.com/batlikofficiel?fref=ts

12 janvier 1977 – Naissance à Noisy le Sec.

mars 1987 – Première crise de calcul rénal.

2003 – Premiers concerts dans les bars parisiens, Batlik y apprend principalement à chanter devant des gens qui n’en ont rien à faire.

28 novembre 2003 – Création de l’association «A Brûle Pourpoint…».

31 mars 2004 – Batlik sort son premier album éponyme vendu à quelques exemplaires.

8 octobre 2004 – Toute première scène, en première partie de karpatt à l’EMB de Sannois. Une fille au premier rang tombe dans les pommes dès l’arrivée de Batlik. On ne saura jamais qui, de la chaleur ou de l’artiste, a été le véritable responsable de cet évanouissement. Depuis cet instant, Batlik se sent l’âme d’une tête d’affiche, sans avoir besoin d’en devenir une.

 

31 mars 2005 – Sortie du second album «Assis là» vendu à quelques exemplaires.

 

juillet 2005 – Francofolies de la Rochelle (découvertes).

 

octobre 2005 – Le tourneur Zamora Production s’occupe désormais des tournées de Batlik. Saluons son engagement et son goût du risque. Grâce à cette signature, Zamora Production investit dans l’achat de 500 enveloppes craft, format A4.

 

janvier 2006 – Le distributeur indépendant Musicast s’occupe désormais de la distribution des albums de Batlik. Saluons son engagement et son goût du risque. Grâce à cette signature, Musicast investit dans l’achat d’un enrouleur de scotch chromé.

 

22 février 2006 – Sortie du 3eme album «Juste à côté» vendu à quelques exemplaires.

 

mars 2006 – Batlik décline une proposition de signature chez Warner. Il se bat pour le titre de l’artiste le plus contre productif d’europe. En réaction, son tourneur entame une grêve de la faim.

 

avril 2006 – Printemps de Bourges (découvertes).

 

24 avril 2006 – Batlik crée le label «A Brûle Pourpoint…» qui produira tous les prochains albums, sans jamais relancer les ventes. Une véritable performance. Situé à Aubervilliers, le label dispose d’un petit studio d’enregistrement, le studio de la cuve, dans lequel Batlik enregistrera ses futurs albums, en complète autonomie.

 

mai 2007 – Festival «Alors Chante» de Montauban (découvertes).

 

juin 2007 – Batlik décline une proposition de signature sur le label Wagram. Il ouvre une nouvelle voie, celle des artistes de la décroissance.

 

juillet 2007 – Francofolies de la Rochelle.

 

28 aout 2007 – Sortie du 4eme album «Utilité» (Sélection FIP). Vendu à quelques exemplaires.

 

5 sept 2007 – Invité sur France Inter dans l’émission «Le fou du roi», la perspective de jouer devant des gens qui ne sont pas présents (si ce n’est au travers des ondes) plonge Batlik dans une intense panique. Quelques secondes avant le début de l’émission il part vomir dans les cabinets de la radio de service publique. Il se jure pour la première fois de ne plus jamais jouer à la radio ou à la télévision.

 

1er décembre 2008 – Sortie du 5eme album «En Mâchant Bien» (live enregistré le 9 février 2008 à l’EMB de Sannois) avec Fred Pallem en invité. L’album sera vendu à un peu moins de quelques exemplaires.

 

novembre 2008 – Tournée canadienne. Batlik se produit, entre autres, devant 16 personnes dans une salle de 1500 places. Lors de ce concert, une personne du public sort un saxophone et accompagne les artistes, réduisant le nombre de spectateurs à 15.

 

décembre 2008 – Tournée belge. C’est au cours d’ un des concerts en Belgique que Raoul, le chien de Batlik qui l’accompagne parfois sur scène, vomit face au public. Il sera surnommé par le public belge, Raoul la quiche.

 

31 janvier 2009 – Invité sur France Inter dans l’émission «Le pont des artistes» en très belle compagnie, la perspective de jouer devant des gens qui ne sont pas présents (si ce n’est au travers des ondes) plonge Batlik dans une intense panique. Quelques secondes avant le début de l’émission il part vomir dans les cabinets de la radio de service publique. Il se jure pour la seconde fois de ne plus jamais jouer à la radio ou à la télévision.

 

18 janvier 2010 – Sortie du 6eme album «L’art des choix». (Sélection FIP)

 

20 février 2010 – L’attachée de presse de Batlik lui laisse un message en l’avertissant qu’il est invité dans une émission musicale sur la radio « Le Mouv » pour y jouer en direct . Batlik lui laisse à son tour un message pour lui rappeler que, comme il lui a précédemment expliqué, il s’est juré de ne plus jouer en direct à la radio et qu’elle n’aurait pas du accepter cette invitation. L’attachée de presse tente de le rappeler à nouveau, retombe sur sa messagerie, pense raccrocher sans laisser de message mais fait une mauvaise manipulation et enregistre à son insu la conversation qu’elle à avec son voisin à propos de Batlik. « Quel con, quel crétin, il ne comprend rien à ce métier, quel con, mais quel con, ah quel con, quel crétin etc… » Cette anecdote pose un froid dans les rapports que Batlik entretiendra avec les attachées de presse dans la suite de son parcours.

 

mars 2011 – Sortie du 7ème album «La place de l’autre», co-écrit, co-produit et co-interprété avec Thomas Pitiot.

 

2 avril 2012 – Sortie du 8ème album « Le Poids du Superflu », cru et poétique, plus électrique que les précédents, piraté à quelques exemplaires.

 

septembre 2012 – Le titre « enfumée » entre en playlist sur France Inter. Cette programmation, d’envergure nationale, plonge Batlik dans de nombreuses crises d’angoisse, et si après 8 albums était venu le temps de la consécration? Il trouve un moyen de rendre les choses bien plus compliquées, le bâton à coincer dans la roue du succès, la balle à tirer dans son pied  : après 8 ans d’une collaboration fructueuse et amicale, Batlik quitte Zamora Production et décide de reprendre en main ses tournées.

 

mars 2013 – Création de l’association « Inde Tifooa » qui contractualise les tournées de Batlik.

 

03 mars 2014 – Sortie du 9ème album « mauvais sentiments ». Parallèlement à la sortie de ce disque, un livre « Les montres pratiques » écrit par Elsa Caruelle, l’épouse de Batlik.

 

septembre 2015 – Sortie de l’album live « Entre Mille Bévues ».

 

 

 

 

 

 

Top Titres

Léa a 1

Léa a

657 kilomètres 2

657 kilomètres

99 pas 3

99 pas

Sage renoncement 4

Sage renoncement

Un dernier cri 5

Un dernier cri

Naissance de la poésie 6

Naissance de la poésie

Enfumée 7

Enfumée

L'art des choix 8

L'art des choix

Une petite gangrène 9

Une petite gangrène

Si 10

Si

Top Albums

Utilité
Utilité
pistes
L'art des choix
L'art des choix
pistes
La place de l'autre
La place de l'autre
pistes

Commentaires (0)

Connectez-vous pour commenter cet article