NAAMAN

Date de naissance25 février 1990(27 ans)Dieppe
GenreReggae, roots rockers, raggamuffin, hip-hop
Site officielhttp://www.naaman-official.com/

 

Martin Mussard, dit Naâman, né en 1990 à Dieppe, est un chanteur de reggae français qui chante en anglais.

Biographie

Né d'un père informaticien et d'une mère institutrice, tous deux passionnés de musique, il entame sa scolarité dans une école privée catholique à Dieppe. Ses croyances religieuses transparaîtront beaucoup dans sa musique, tant dans les textes que dans le choix de son nom d'artiste par exemple. Une fois son baccalauréat littéraire en main, il part étudier la communication puis le graphisme dans la ville de Caen. Alors qu'il avait déjà monté un groupe de musique, les Young Kha et qu'il réalisait quelques présentations dans divers bars de la ville, il décide en 2010 d'abandonner ses études pour s'investir tout entier dans la musique,.

Origine du nom d'artiste

De confession chrétienne, Naâman, reconnaît emprunter son nom d'artiste au personnage biblique Naaman. L'artiste avoue avoir également choisi ce pseudonyme pour sa sonorité, le terme « man » faisant partie des codes du milieu reggae.

Débuts musicaux

Lui-même s'avouant atypique sur la scène du reggae, majoritairement africaine et antillaise, il n'en reste pas moins complètement imprégné de la culture rasta. L'apologie de la ganja, terme jamaïcain pour nommer le cannabis, et la dénonciation de la décadente Babylone (symbole), allégorie de la société occidentale dans ses défauts et perversions, sont ainsi des thèmes récurrents dans ses morceaux qu'il chante dans un anglais jamaïcain. Le reggae est selon lui une « musique du peuple ouverte à tous tant qu'il s'agit de défendre des valeurs positives et de respect ». À la suite d'une rencontre avec le beatmaker Fatbabs, Naâman se lance dans la création de plusieurs morceaux qu'ils compileront en 2012 dans une mixtape intitulée Deep Rockers.

Parmi ces morceaux, le titre Skanking Shoes rencontrera un bon accueil sur les réseaux sociaux en dépassant le million de vues sur Youtube.

Il apparaît la première fois le 3 août 2012 sur la scène du Reggae Sun Ska Festival. Grâce au rapide succès de cette mixtape présentée dans une série de plusieurs premières parties et concerts à part entière, et grâce à une forte activité sur les réseaux sociaux, il passe l'hiver 2012 en Jamaïque et notamment dans la capitale Kingston. Il enregistre lors de ce voyage avec son beatmaker Fatbabs quelques nouveautés dans le Studio Harry J, connu pour avoir enregistré des titres des Marley and the Wailers, puis reprend plusieurs de ses morceaux originels pour leur rajouter une touche de reggae des origines, voire de ska aux sonorités colorées. Ils sont accompagnés lors de cet enregistrement par quelques spécialistes du genre tels que Sam Clayton (Toots&The Maytals),le guitariste Dalton Browne et Sly Dunbar.

Revenu en France, et les derniers assemblages terminés, Naâman sort son album Deep Rockers, Back a Yard le 4 juin 2013 et entame alors une tournée en France et à l'étranger, avec notamment des dates en Angleterre, en Russie et en Chine. Le 27 juillet 2013, au dernier jour du Garance Reggae Festival, il ouvre le concert de Jon Holt, chanteur de reggae des années 1970.

Il est nommé « révélation de l'année 2013 » avec plus de 11 000 votes aux Victoires du Reggae. L'année suivante, son album Deep Rockers Back a Yard est nommé « Album reggae french touch 2014 » par les internautes du site "reggae.fr" avec près de 15 000 votes aux Victoires du Reggae 2014.

Accompagné de son groupe, le Deep Rockers Crew, il poursuit sa tournée en 2014 avec des programmations dans des festivals français et internationaux. Il joue ainsi en avril 2014 au Printemps de Bourges sur la scène "Le W", puis en août 2014 au "Reggae Sun Ska" à Bordeaux (France) sur la scène "Natty Dread".

Fin 2014, il soutient la filière légale de production de cannabis, en acceptant une prestation à l'exposition professionnelle Expogrow.

En janvier 2015, il publie avec les jamaïcains Massy et Triple un EP intitulé Know Yourself, mélangeant des sonorités reggae et Hip-hop.

Début 2015, Naâman se ressource pendant plusieurs mois en voyageant au Népal, en Inde, au Liban et en Jamaïque. Il trouvera lors de ces voyages l'inspiration pour son album suivant, Rays of Resistance qu'il enregistrera en France avec Fatbabs et les musiciens du Deep Rockers Crew.

À la suite du tremblement de terre au Népal, Naâman et la fondatrice de l'association One Love Népal organisent le 17 mai 2015 au New Morning (Paris) un concert de soutien aux victimes. Il rejoint la semaine suivante une amie dieppoise en poste pour Caritas à la frontière libano-syrienne pour un concert de soutien à la cause des femmes africaines (Migrant Domestic Workers) au Liban.

Il démarre en juin 2015 une nouvelle tournée en France et à l'étranger et joue notamment le 11 juillet 2015 aux FrancoFolies de la Rochelle (France) sur la Grande Scène Saint Jean D'acre.

Son deuxième album, intitulé Rays of Resistance et sorti le 30 octobre 2015 s'est classé 5e album sur iTunes France le jour de sa sortie. Composé de 15 titres, il inclut entre autres des collaborations avec les artistes Soom T et Nemir. L'album est récompensé de la Victoires de l'album Reggae French Touch de l'année lors des Victoires du Reggae 2016.

Pour la première fois de sa jeune carrière, Naâman se produisait à guichet fermé le jeudi 29 septembre 2016 à l’Olympia. Dans la mythique salle parisienne, le Dieppois a fait étal de tout son talent dans un show explosif en implosant la salle de son énergie positive.

Fin d'année 2016, Naâman effectue une tournée dans le Pacifique, Nouvelle Calédonie, Tahiti puis en Nouvelle-Zélande et Australie pour finir au Goa Sunsplash en Inde.

Des concerts sont programmés cet été 2017 en France et en Europe.

Son troisième album (Beyond) sortira le 6 octobre 2017. S'en suivra un tournée partout en France, de l'Elysée Montmartre (Paris) à plusieurs Zénith en France.

Inspirations musicales

On retrouve dans ses chansons une vraie volonté à créer un « reggae à l'ancienne », inspirée en grande partie par ses préférences musicales. Usant autant de roots rockers que de raggamuffin, il crée des œuvres pouvant allier diverses résonances stylistiques du reggae, tantôt ska reggae, tantôt hip-hop. Dans sa playlist, on retrouve ainsi du Damian Marley mais aussi le reggae californien de Groundation, celui des Néo-Zélandais de Fat Freddy’s Drop et celui antillais de Midnite.

Son style peut paraître proche de celui de l'Allemand Gentleman ou celui de l'Italien Alborosie, ces deux chanteurs puisant dans les mêmes références que lui, au point que Naâman fit à plusieurs reprises la première partie de Gentleman et partagea l'affiche avec Alborosie.

Discographie

Albums Solo

Albums EP

Albums Live

Notes et références

Liens externes

  • Site officiel
Source : Wikipedia

Commentaires (0)

Connectez-vous pour commenter cet article